Lardux Films

Inscrivez vous !

Pour vous abonner à notre newsletter, envoyez votre adresse email au lardux@lardux.com

Une lettre

29 septembre 2015

Projeté dimanche 20 à Nogent sur Marne, à quelques pas du Jardin Tropical ou il a été tourné, le film EN FRICHE de Françoise Poulin-Jacob nous a valu un courrier... dont je partage ici quelques parties...

"... dès les premières minutes j’ai compris qu’on aurait droit à une heure de propagande anti-France et anticolonialiste (...) d’un coté les méchants blancs français, de l’autre les pauvres nègres, les sauvages, souffre douleur des Français, ces détestables colonialistes, etc ... Depuis 1907, vous n’avez visiblement pas plus évolué que les africains. Depuis 1907, vous n’avez pas vu la place qu’on leur a finalement accordée, bien à tort dans notre société, tout comme aux maghrébins et à tout ce que la planète compte de rebuts. Ils ont largement pris leur revanche, ont renversé les rôles mais... n’ont toujours qu’une noix de coco creuse à la place du cerveau. N’est pas Gaulois qui veut.
(...)
Le colonialisme c’était surtout l’apport de l’hygiène, de la santé, de l’éducation, des infrastructures... mais à en croire l’étât actuel de l’Afrique et du Maghreb, il n’en reste plus grand chose. L’Afrique ou le retour progressif à l’âge de pierre et à la barbarie !
(...)
Aujourd’hi ce sont ces « sauvages » qui sont en train de prendre le pouvoir en France, de remplacer le peuple gaulois auquel j’ai l’immense fierté d’appartenir. Mais le combat ne fait que commencer et, si je peux supposer quel camp vous choisirez parce que votre idéologie vous l’aura ordonné, le camp des patriotes s’agrandit de jour en jour !... "

J’arrête là. Ce ramassis raciste et suprématiste, débitant à la pelle la pensée FN nauséabonde et « patriote », nous fait froid dans le dos. Ce passé ne passe pas et il reste encore beaucoup de personnes comme ce monsieur - est ce un monsieur ? la lettre n’est pas signée (!!!) - a penser cela en le disant tout bas et donc, signe de notre temps, de plus en plus fort.

Notre passé colonialiste agite et fermente encore certaines pensées et de larges pans de cet électorat frontiste. Cet impensé colonial c’est celui du paradoxe d’une france universaliste, progressiste, des Lumières, dont l’histoire coloniale montre exactement l’exemple contraire, une France impérialiste, raciste, compilation de militaires et de marchands qui prospérera sur les colonies, s’enrichissant pour des siècles… Le colonialisme c’est notre passé et il en reste dans le présent une profonde trace, un ressentiment, source du racisme qui nourrit le regard sur l’autre, l’étranger, l’africain. OUI, il faut combattre le FN et ses idées est notre tache, OUI faire des films a du sens - et le film de Françoise n’est pas un brulot anticolonialiste mais un film raisonné, réfléchi et intelligent. Voila ce qui nous attend avec la montée du FN...
Sale temps

christian
lardux

un lien vers la page de présentation du film : http://www.lardux.net/article591
un lien vers la VOD du film : https://vimeo.com/ondemand/enfriche