Lardux Films
 /  /  /  /  / Multimédia  / Films de Commande  /  /  /  /  /  /

Film révolutionnaire

Vive la révolution mondiale !!!

2007 , Court Métrage , fiction , éssai

15 minutes, 35mm Couleur, Format 1:85, Dolby SR, Visa n°117693 du 27/12/07

un film de Pierre Merejkowsky

une production LARDUX FILMS avec le soutien de ARTE, de la Région Limousin et du CNC

LE FILM
Autres Vidéos
Cessez de Ricaner

avec en prime un film fait par Merej a partir des rushes non montés de L’Aube...

Après A Propos d’Eric P un nouveau film révolutionnaire de Merej, dont la pertinence par rapport à la crise financière mondiale ne laisse pas d’étonner. Merej prophète ?

JPEG - 36.7 ko

Pierre, l’Auteur, juché sur un tonneau dans un champ à la campagne, entame la lecture publique de L’AUBE qui appelle à « LA DECROISSANCE » à « RETIRER L’ARGENT DES BANQUES » à créer un « REVENU MINIMUM GARANTI ET UNIVERSEL » qui déclare « LA GREVE GENERALE DE LA CONSOMMATION ». Peu à peu se forme avec lui un cortège qui se fond dans un imposant cortège syndical. Les banderoles « classiques » du cortège s’effacent et se transforment en slogans libertaires. La manifestation bascule. Dans le monde entier d’autres manifestants reprennent l’Appel de Pierre...

JPEG - 98.4 ko

Extrait de la note d’intention du réalisateur


De tout temps, à toute époque, des hommes, des femmes contre toute réalité objective, dans les pires situations d’oppression et d’emprisonnement, ont cru et ont attendu une nouvelle aube,
une nouvelle aube qui en ôtant l’humanité de ses chaînes, annihilerait à jamais son exploitation par les plus riches et les dominants,
une aube qui embraserait toute l’humanité et qui en créant instantanément un monde nouveau ne présenterait aucun point en commun avec la prise du pouvoir organisée, qui en générant elle même sa propre bureaucratie, se transforme en tyrannie et en asservissement généralisé.
une Aube qui s’opposerait ainsi au Grand Soir des Révolutionnaires Professionnels.
C’est la braise de cet incendie qui couve au fond de chaque coeur que cet essai cinématographique et expérimental tente d’attiser.

Pierre Merejkowsky

JPEG - 90.1 ko

L’APPEL

Partout
dans l’univers
dans la ville
dans la rue,
dans l’usine, dans les champs
l’aube se lève

L’aube s’est levée

Le monde craque
le vieux monde s’écroule
c’est la panique
au secours !!!!!

Déjà,
les hommes et les femmes quittent les maisons
ils abandonnent les voitures
ils investissent les maisons des villages, les friches, les villes

Cessez de ricaner

L’homme est majoritaire

Les lycéens quittent les lycées casernes
ils fuient l’éducation
l’éducation du savoir utile
ils ne veulent plus obéir
ils fuient la compétition
ils fuient la production
l’éducation du savoir utile, du savoir de la production, du respect de la hiérarchie, des notes supérieures à la moyenne, de la compétition

Cessez de ricaner
On veut plus de votre compétition

Cessez de vous moquer
Nous existons
Nous sommes vivants

Nous ne votons pas dans vos élections sénatoriales, communales, départementales, régionales, européennes,
Nous produisons à notre rythme, en autarcie,
dans nos réseaux, dans nos groupes
loin de vos FNAC de vos cartes UGC de vos audimats

Nous parlons en notre nom
Nous sommes nos propres coordinations
Nous avons cessé d’obéir
aux professeurs, aux présentateurs de la télévision, aux policiers
aux journalistes dépendants ou indépendants
Il n’y a plus d’organisation suprême
Nous sommes nos propres organisateurs
Nous déclarons la grève générale de la consommation
Nous retirons tous ensemble notre argent de vos banques
Les banques s’écroulent
L’homme et la femme ont définitivement renoncé au meurtre et à l’automutilation
Nous avons obtenu un revenu minimum garanti et universel

Cessez de ricaner

Nous sommes majoritaires
NOUS NE VOULONS PLUS TRAVAILLER
NOUS NE TRAVAILLERONS PLUS JAMAIS

Il n’y a plus de femmes seules, renfermées dans l’isolement du couple
Elles ont libéré leurs corps des chaînes de la beauté
_
Pierre Merejkowsky

Extrait de la note de production sur le film L’Aube


Après des années de collaborations avec Pierre MEREJKOWSKY, nous
pensons que son travail est en train de constituer une oeuvre à part entière et à part du reste de la production cinématographique. Cette oeuvre est à nos yeux de première importance de par son unité et son originalité.

Pierre s’exprime par l’entremise du cinématographe et cherche à mettre, à l’exemple des poètes, sa vision du monde en lumière.

Il n’y a pas de frontières entre sa vie et son oeuvre, Pierre met sa vie en
oeuvre, sans cela il n’y a pas pour lui de vie possible. Ses films sont ce
« plus de vie » indispensable à sa survie.

Ses films représentent dans le paysage cinématographique français, le
contraste, l’audace, la recherche nécessaires qui permettent à l’Art de
vaincre l’inertie et les habitudes qui lui sont souvent néfastes.

Nous pensons qu’à travers ses films, Pierre fait germer les graines fragiles de la liberté.

Jo Béranger et Christian Pfohl

Les autres films de Pierre avec Lardux Films :
A PROPOS D’ERIC P en 2001
INSURRECTION / RESURRECTION en coprod avec Les Films Sauvages

En projet actuellement en développement MOI AUTOBIOGRAPHIE 14eme VERSION.

Dans la série MEREJKOWSKY continue a parler, encore et toujours, de choses qui vont vous retourner. C’est Pep et Guillermo, avec leur asso Les Chiens Qui fument, qui vous offrent 1 heure d’entretien avec Merej, içi.

Produit l’année dernière par LES MUTINS DE PANGEE le film QUE FAIRE, se joue à L’entrepot tous les soirs a 20h jusqu’a Fin Mai 2009. Sinon vous pouvez acheter le DVD içi.