Lardux Films

Inscrivez vous !

Pour vous abonner à notre newsletter, envoyez votre adresse email au lardux@lardux.com

Lettres de Pithiviers en avant première

24 septembre 2012

1942. Le dernier train de déportés part du camp d’internement de Pithiviers le 21 Septembre. Ultime voyage pour la quasi totalité des hommes, femmes et enfants arrêtes par la police française lors de la rafle du « Vel d’Hiv ». Un sommet de la collaboration et de l’antisémitisme d’État, une ignominie voulue par Laval et le gouvernement de Vichy, et organisée par une police aux ordres.

70 ans après, a l’occasion de la commémoration organisée a Pithiviers, nous avons projeté en avant première le film LETTRES DE PITHIVIERS de Jo Béranger, co réalisé avec Eric Tachin, et eu l’honneur de recevoir dans la salle, face au public scolaire, M.Adi FUCHS, l’un des derniers survivants de ces convois.

Grand moment d’émotion, partagé sans réserve par les ados présents, curieux et qui auront posé plein de questions. Le témoignage de Adi, raconté avec simplicité et une grande sagesse, est bouleversant, ses conseils aux jeunes générations furent écoutés avec attention par les adolescents présents.

Quand auront disparus les derniers survivants, comment la transmission de cette mémoire aux nouvelles générations se fera ? C’est tout l’enjeu et la réussite du film de Jo et Eric, qui suit un atelier d’écriture animé par Mme Fabienne JACOB dans un lycée professionnel de Pithiviers et organisé par l’Association Tu Connais la Nouvelle. Les enfants, guidés par elle et accompagnés par le CERCIL (Centre d’Etudes et de Recherches sur les Camps d’Internement du Loiret) vont se mettre dans la peau de personnages de l’époque et rédiger des lettres, dans le cadre des cours de français et d’histoire donné par Mmes Nathalie Beaufort et Luce Noguier .

Ce sont ces lettres que le film met en scène, dans un Noir & Blanc travaillé par Eric tachin, également directeur photo. L’émotion, la cinématographie, la qualité des textes produits dans l’atelier (écoutez celui d’Idrissa !), composent un magnifique film qui peut servir de support a ceux qui se posent cette question de la transmission de la mémoire de la Shoah aux nouvelles générations.

Ce film à été monté avec brio par Emmanuelle ZELEZ, le son à été monté et mixé par Adam WOLNY avec une musique magnifique de Yuka OKAZAKI. Soutenu par le CNC et le Fonds Images de la Diversité, et développé avec le soutien du GAL Pays de Beauce en Pithiverais, le film est diffusé par l’ADAV et COLACO a destination des écoles, médiathèques et associations.

Vous pouvez également nous commander un DVD avec le bon de commande du site..