Lardux Films
 /  /  /  /  / Multimédia  / Films de Commande  /  /  /  /  /  /

Un bijou !!!

2010 , Court Métrage , éssai

12 minutes, 2010, 35mm, Format 1:37, Dolby SR, Co-production Digital District, avec la participation et le soutien du CNC - Procirep – Angoa

un film de Gilles Delmas

LE FILM
Living Chiaying (Version originale) IMG/flv/Chiaying_flash_mix_Def_171110.flv

Un nouveau travail de Gilles Delmas dans le genre expérimental. Un mélange d’une grande sophistication numérique avec une prise de vue « trash » a la bolex, en pause B. La danseuse vibre plus qu’elle ne danse, le monde tremble, les corps se déforment...une vision intérieure, une sorte d’expérience visuelle et sonore.

Gilles est un cinéaste, photographe et poète avec qui nous travaillons depuis une douzaine d’années en produisant des films sur la danse avec une vision expérimentale et graphique. Comme les films Les 6 saisons, Les Ailes Brisées, Zéro degré l’infini et dans un style différent Heraclitus


Synopsis


Le portrait d’une danseuse contemporaine à Taïwan.
Un travail cinématographique en couleur à la « pause B », en pixilation.
Un film frontal où la gestuelle du corps correspond à celle de la caméra.
Une interaction entre la rencontre chorégraphique et cinématographique qui décrit au plus proche la tragédie de la solitude de l’artiste.
Une réflexion visuelle sur la résilience, les vibrations, les états modifiés de la conscience de l’artiste
Le texte du film


Voix de couloir
Pays lointain
Sifflement pour passagers éteints
De vie
La soif existe
Ne résiste plus.
Avance
Les falaises s’ouvrent
Les pieds vacillent
Les faucilles coupent les cils
Leur chute signe le temps
Que deviens-tu
Dans les tâches
Qui coulent
Comme des larmes noires
Sèches
Gris pâle,
Étoiles vertes
Les yeux durs
Béton
Assis
Les images te cherchent
Les couleurs se sont tues
Les cœurs ont cessé de battre
Les formes ont fondu
Les mains glacées
Tu cherches encore la lumière
Crochet
Boucher
Suspendu
Parle
Parler
Liane
Tresse
Détresse
Paupières lourdes
Masque
Assis
L’oiseau blessé
Noir d’habit
Lumière d’aveugle
Trop fort
Trop lumineux
Tout est trop


Gilles Delmas