Lardux Films
 /  /  /  /  / Multimédia  / Films de Commande  /  /  /  /  /  /

Enquête documentaire

Dix ans de notre vie !

2005 , long métrage , documentaire

1h30, 35mm, Couleur, Dolby SR, Format 1:66, Visa n°96162 du 20/02/2004

un film de Doris BUTTIGNOL , Jo BERANGER

une coproduction LARDUX FILMS, e-Motion Picture, Zdf-Arte

LE FILM

10 ans de travail. 10 ans de notre vie. Une histoire de famille. Sally, Jo, Doris... se sont totalement investies dans ce long travail. Des moments difficiles mais la satisfaction de voir exister, diffusé, projeté, ce film qui nous plonge dans l’histoire récente des indiens d’Amérique.
_

Sally est une jeune femme autochtone originaire de la réserve de Lower Post située à la lisière du Yukon. Très jeune, Sally a été enlevée à sa mère pour être placée dans une famille d’accueil très loin de sa communauté d’origine. Parvenue à l’âge adulte et devenue elle-même mère, elle reconstitue difficilement l’histoire de sa famille dont tous les membres ont été dispersés. Aujourd’hui, elle cherche à comprendre pourquoi et comment tout cela est arrivé.

L’histoire personnelle de Sally lève le voile sur un chapitre méconnu de l’histoire des Premières Nations, éclairant sous un jour nouveau les enjeux du combat actuel pour le contrôle de l’éducation. Acculturation, perte d’identité, souffrances mais également guérison et espoir pour les générations à venir, telles sont les différentes étapes du périple que nous allons vivre avec Sally.

Note d’intention réalisation

“... Lorsque nous nous retrouvons nous-mêmes, que nous retrouvons notre identité, nous retrouvons notre langue, notre philosophie, nous devenons plus forts parce que nous sommes heureux de ce que nous sommes, nous en sommes fiers...”

Albert White Hat, Sioux Lakota.

L’histoire de ce film commence il y a dix ans. Au début des années 90, nous avons effectué plusieurs séjours dans des réserves indiennes en Amérique du Nord. Nous voulions faire une sorte d’état des lieux de l’Amérique Indienne après cinq siècles de colonisation.

Cette démarche nous a conduites de l’Alaska jusqu’au Nouveau Mexique, recueillant des témoignages sans fil conducteur précis, ni idées préconçues avec simplement le désir d’être à l’écoute.

Une histoire revenait sans cesse au fur et à mesure des rencontres : Tout au long de ce siècle, sous des prétextes différents, plusieurs générations d’enfants Indiens en bas âge ont été enlevées à leurs familles et communautés.

La première personne à nous raconter cette histoire a été Sally Tisiga.
Originaire d’une petite communauté du Yukon, Sally, enlevée à l’âge de quatre ans à sa mère a grandi dans la société canadienne blanche.

Notre première rencontre a eu lieu en 1992, à Lower Post sa communauté d’origine où elle revenait après vingt-huit ans d’absence en quête de son identité. Là, elle nous a confié son histoire et nous l’avons filmée pour la première fois.
Nous avons été d’autant plus touchées par son témoignage qu’elle est de notre génération.

Nous avons décidé d’enquêter sur ce sujet car nous ne soupçonnions pas l’existence de telles pratiques. Nous avons ainsi découvert les conséquences désastreuses d’une politique d’assimilation forcée pratiquée tout au long du siècle dont le premier objectif était de régler définitivement la « question indienne ».

Au Canada, cette mesure destinée à priver les Indiens de leur identité a revêtu différentes formes allant du système des pensionnats du début du siècle aux pratiques abusives de l’Aide à l’Enfance mises en place dans les années 60 et toujours en vigueur aujourd’hui.
Nous avons été abasourdies par l’ampleur de ce phénomène dont l’impact sur les communautés s’est amplifié à chaque génération, dévastant des familles entières. Actuellement le nombre d’enfants retirés à leur famille ne cesse d’augmenter
Cette méthode moderne de génocide a été employée sur d’autres continents.

Témoigner de cette histoire est devenu pour nous une nécessité : nous avons décidé de faire un film dont le personnage principal serait Sally.
L’amitié qui nous a tout de suite liées à Sally, sa colère, sa détermination, son courage nous ont poussées à l’associer dès le début à ce projet.
Elle est notre guide pour ce voyage dans la mémoire au cours duquel en revisitant sa propre histoire, elle retrace celle de générations d’enfants enlevés à leurs communautés et à leur culture.

Nous avons effectué plusieurs voyages au cours desquels nous avons poursuivi nos investigations et travaillé avec Sally sur l’écriture du film. Très vite des extraits du journal que Sally tient depuis toujours en sont devenus la voix off. Son implication, sa motivation ne se sont jamais démenties au cours des dix ans que nous avons mis à aboutir ce projet.

La connaissance que nous avons acquis du sujet, la matière que nous avons accumulée (témoignages, archives officielles et privées), l’intimité créée avec Sally, donne une dimension unique au film.

Le sens du film est le sens de la quête de Sally : du passé au présent, vers l’avenir. Au mouvement intérieur de Sally correspond un mouvement géographique, propice au hasard des rencontres qui sont autant de fenêtres ouvertes sur la société nord américaine actuelle.
À chaque étape du voyage de Sally correspond une progression dans son histoire personnelle. Elle mène une enquête, dans laquelle nous la suivons des montagnes sauvages du Yukon aux immenses plaines venteuses du Manitoba.

Au fil des témoignages, alors que se reconstitue l’histoire de Sally et des siens, se met en place un questionnement universel sur l’identité, sur les critères d’appartenance ou de non-appartenance qui définissent les contours des sociétés humaines.
Jo Béranger & Doris Buttignol

Découvrez les autres films de Jo et Doris : Les Filles de Zapata en 1996 produit par La Huit Production, puis en 1999 Du rififi a Seattle suivi de Je Voudrais Vous Dire en 2001.

DVD

Ce film est disponible sur support 35mm pour programmation à GEBEKA FILMS 04 72 71 62 27 , sur support video nous contacter, et à l’achat en DVD soit sur notre site soit sur le site de notre distributeur Doriane.

Caratéristiques du DVD

Le DVD contient un livret de 40 pages en français et anglais, le film en version originale anglaise avec ou sans sous titre français, et un ensemble de 5 bonus, 5 interviews complètes de personnages rencontrés lors du tournage du film, abordant les luttes indiennes sous des angles larges, ou au contraire précisant un domaine particulier de l’enquète sur les générations d’enfants enlevés à leurs parents.

prix

10€ TTC,